Les conseils et techniques pour peindre à l’huile

Par • 8 Déc, 2014 • Catégorie: Blog

Avant toute chose, choisissez vos tubes de peintures à l’huile

Il y a certaines couleurs de base incontournables qu’une boîte de peinture doit contenir: le jaune de cadmium citron, l’ocre jaune, le rouge cadmium, l »alizarine cramoisie, le bleu outremer, le blanc zinc et le noir d’ivoire. Ces couleurs vont vous permettre de créer toutes les nuances de couleurs. En ce qui concerne le blanc zinc, pensez à acheter un tube plus important que les autres car vous allez souvent y avoir recours. Par ailleurs, lorsque vous achetez votre matériel de peinture à l’huile méfiez vous des kits pour débutant ou autres kits incluant les lots de pinceaux, ils auront certes un prix attractif mais la qualité en moins.

Pour les débutants voici la liste du matériel de base à avoir:

  • Des pinceaux de qualité et de toutes sortes comme des fusains. Lors de votre choix, tenez compte des caractéristiques de chacun. Les pinceaux en poils synthétiques sont fabriqués avec des poils très doux tandis que ceux en poils naturels seront plus durs.
  • Les couteaux sont aussi très utiles pour le mélange des peintures.
  • Une palette
  • Des toiles au mètre ou des châssis.
  • De chiffons  et pots pour nettoyer les pinceaux.

Petite astuce: la peinture à l’huile est généralement épaisse lorsque vous la sortez du tube, utilisez donc un médium à ajouter dedans.

Il est important de choisir un espace libre de tout passage et sans lumière directe du soleil pour peindre. Bien entendu un endroit au calme vous aiderez à être plus productif et concentré sur votre œuvre. Une fois votre atelier installé, étalez une bâche de protection par terre et veillez à ce qu’elle soit bien fixée.

 

La préparation et la réflexion avant les premiers coups de pinceau

Esquisser un dessin au crayon à papier au préalable peut vous aider à vérifier les proportions et les détails. Vous pouvez décider de dessiner directement sur la toile ou bien sur un papier.
Quand votre dessin est terminé, attardez vous sur certains aspects essentiels:

  • La composition du tableau et la position des sujets sur la toile.
  • L’espace autour de l’objet sur la toile (dit espace négatif). Il faut que cet espace soit rempli par autre chose.
  • Les objets qui se chevauchent, ajoutent de la profondeur au tableau.
  • Pour créer une peinture réaliste, pensez au jeu d’ombre et de lumière.
  • Faire correspondre les couleurs et leurs mélanges à leur sujet. L’astuce est d’examiner les couleurs réelles telles qu’elles sont.
  • Si le sujet de votre peinture est en mouvement, prêtez attention aux mouvements du sujets pour savoir la direction que devront prendre vos coups de pinceau.

 

Les premiers coups de pinceau

L’avantage avec les peintures à l’huile c’est qu’elles mettent plusieurs jours avant de sécher. Ce qui vous laisse une marge de manoeuvre pour retoucher, mélanger et changer quelques aspects de votre peinture. En effet, il faut environ 3 jours pour qu’une couche de peinture sèche.

  • Pour obtenir des variations de couleur, ajoutez du blanc. cela permettra d’alléger la couleur et de la rendre plus douce, plus pastel.
  • Pour obscurcir une teinte, ajouter une légère touche de noir.
  • Pour obtenir des tons, ajoutez du blanc.

Lorsque vous commencerez votre travail, il est important de vous remémorez que la peinture à l’huile se travaille par étapes. Une des premières règles à connaître est celle du « gras sur maigre ». Cela signifie que le peintre commence son œuvre avec une pâte maigre, pauvre en huile, et progressivement il augmente l’apport en huile ou en médium afin de la rendre plus grasse. Retenez donc que chaque couche de couleur doit être plus grasse que la précédente.

Il y a aussi quelques techniques à connaître pour perfectionner ses peintures:

  • Le mélange des couleurs permet d’obtenir une cascade de couleurs entre deux teintes différentes. Pour cela, appliquez les couches de peintures collées les unes aux autres horizontalement puis avec un pinceau plat, lissez les peintures (toujours horizontalement).
  • Le glacis permet de créer un effet de couleur transparente. Pour ce faire mélangez 1/3 d’huile de lin, 1/3 de terpénoïde et 1/3 de vernis.
  • Les couteaux à peinture sont idéals pour peindre des paysages et créer des mouvements sur la toile.

 

La touche finale

Cette dernière étape, vous permet de corriger d’éventuels derniers détails. Vous avez environ 3 jours pour modifier vos erreurs ou les supprimer à l’aide d’un chiffon. Pour que la peinture sèche complétement il faut compter 2 à 3 mois. Il faut donc être patient. Lorsque vous faites séchez votre toile ne le  faites pas dans le noir absolue, ni dans un endroit trop chaud ou trop humide. Et faites attention aux éventuels insectes qui pourraient se coller sur votre toile.

Une fois complétement sèche, ajoutez une couche de vernir pour protéger votre peinture et préserver les couleurs même si soit dit en passant la peinture à l’huile est reconnue pour sa capacité à préserver l’intensité des couleurs.

 

Laisser un Commentaire