Quel matériel pour la peinture à l’huile ?

Par • 24 Mar, 2014 • Catégorie: Blog

J’apprends à utiliser la peinture à l’huile

 

La peinture à l’huile attire de plus en plus de monde de nos jours. En effet, facile d’utilisation, à l’usage peut contraignant, cette peinture disponible dans un grand nombre de commerce ou d’entreprise de peinture comprend de nombreux avantages non négligeable. Toutefois, afin de profiter au maximum de ces avantages, de la qualité de sa pigmentation, il est nécessaire de se procurer un matériel de qualité et de s’en servir correctement. C’est pourquoi dans cet article, nous allons évoquer ensemble les divers outils que vous devez avoir afin de réaliser des œuvres en peinture à l’huile de qualité.

Avant tout, revenons aux raison qui ont poussé à la création de la peinture à l’huile :

Au début des réalisations artistiques, les dessins et les peintures étaient essentiellement réalisées à l’aide d’une technique appelée « technique maigre ». En l’occurrence cela signifie  que les couleurs devaient être délayées dans de l’eau et de la colle afin d’adhérer par la suite à la toile.

En raison du fort engouement pour la peinture, les techniques ont petit à petit évoluées pour arriver à des techniques dites « grasses ».

Pour en revenir à la peinture à l’huile, cette dernière n’est apparue qu’aux alentours des années 1400 suite à l’arrivée des couleurs à l’huile.

 

Nous en venons maintenant, à l’ensemble du matériel dont vous devez disposer afin de pouvoir correctement utiliser la peinture à l’huile

 

 Quel matériel choisir pour réaliser des peintures à l’huile ?

matériel peinture à l'huile

Pinceaux ou brosses ?

Sur le marché, il existe une multitude de pinceaux ou de brosses en soie de porc, poils de martre ou synthétiques pouvant vous servir dans la réalisation de vos peintures. Toutefois, il faut savoir que chaque type de pinceaux à sa particularité. Par exemple si vous souhaitez obtenir une couleur lisse lors de la pose de votre peinture, vous devez vous tourner vers des pinceaux synthétiques ou encore en poils de martre.

Pour continuer avec les pinceaux, outre la matière de leurs poils, ils existent sous diverses formes :

  • Les pinceaux :
  1. Les pinceaux plats, longs et courts avec lesquels vous pourrez couvrir une large surface, de réaliser des tracés plutôt rectangulaires et de mélanger les couleurs.
  2. Les pinceaux ronds, à utiliser pour des détails, des tracés relativement fins, par exemple.
  3. Les pinceaux langues de chat (au bout arrondi) : de part leur forme particulière, ces dernières vous permettent de réaliser des tracés de diverses épaisseurs.
  4. Les pinceaux Lasur  aux poils doux (en poney, en martre, etc. sont plus spécialement destinés à créer des fondus sans laisser de trace. Très utiles pour les dégradés et pour les glacis.
  5. Les pinceaux éventail  sont souvent employés pour réaliser des textures, herbes par exemple. Peuvent aussi être utilisés pour les glacis et l’estompage.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à choisir votre pinceau en fonction de l’usage dont vous avez besoin.

 

  • Les shapers

Les shapers sont l’un des derniers matériel à peinture arrivés sur le marché il y a quelques années. Leur différence est qu’ils sont conçus avec une terminaison en caoutchouc plus ou moins dur. De forme pointue, plate, arrondie, le shaper a pour but de retirer la peinture fraîche avec précision. Il faut aussi savoir, que cet outil laisse des traces sur la peinture et peut donc être employé pour les « sgraffites » ou pour sculpter la matière.

 

couteaux peinture - couleurs leroux

Ces couteaux servent à préparer les pigments puis à les mélanger sur votre palette. Ils peuvent avoir plusieurs formes (allongé, arrondi,…). Actuellement, ces derniers sont également utilisés afin de nettoyer la palette après usage ou encore afin d’enlever les surplus de peinture sur votre toile.

Également, si vous souhaitez appliquer votre peinture à l’aide d’un de ces couteaux, L’application de la peinture avec un couteau permet d’obtenir plus d’épaisseur mais aussi, des surfaces lisses.

 

  • les cannes ou appui-mains

Comme dans la majorité des œuvres réalisées à la peinture, vous devez à un moment ou un autre être précis dans vos gestes, dans votre tracé

Cet ustensile est très utile pour effectuer un travail précis sans toucher la peinture fraîche de la main. La canne peut être fabriquée facilement à l’aide d’une règle ou d’une tige en bambou au bout de laquelle un morceau de cuir souple recouvre une boule de mousse.

 

  • Les palettes

Chaque peinture a sa palette à peinture. En effet, lorsque vous êtes en pleine réalisation d’une peinture, il est nettement plus pratique pour vous d’avoir dans un même endroit toutes vos couleurs à porter de main, plutôt que d’avoir un grand nombre de tube de peinture ouverts

On trouve des palettes en bois de différentes formes, mais préférez celles de petites tailles pour une utilisation en extérieure. Une plaque de verre posée sur un fond clair peut aussi être utilisée en atelier. Cette plaque se nettoiera beaucoup plus facilement que la palette classique en bois.

 

 

Laisser un Commentaire